18 décembre / 2019

A propos des approches de la Russie en matière de lutte antiterroriste en Afrique


Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie et Ibrahim Boubacar Keïta,      Président de la République du Mali, au sommet Russie-Afrique

Les approches de la Russie en matière de lutte antiterroriste en Afrique ont été formulées par le Président de la Fédération de Russie V.Poutine dans son interview à l’agence de presse TASS le 21 octobre 2019 à la veille du sommet Russie-Afrique.

En particulier, le Président Vladimir Poutine a fait de la sécurité régionale l'une des priorités des relations de la Russie avec les pays du continent, notant que plus de 2,5 mille militaires africains sont actuellement formés en Russie. Des accords de coopération militaire et militaro-technique ont été conclus avec 30 pays d’Afrique; et l'expérience acquise par la Russie en matière de lutte antiterroriste, y compris les méthodes testées en Syrie, est partagée par des voies bilatérales.

En ce qui concerne les relations entre la Russie et la Mali, cette coopération comporte des éléments similaires et se caractérise par une collaboration bien établie entre les Ministères de la défense, les Ministères de la sécurité et les Ministères des affaires étrangères de deux pays.

Actuellement, plus de 120 militaires maliens sont formés à titre préférentiel et gratuit dans les établissements d'enseignement supérieur du Ministère de la défense de Russie, et 11 agents du Ministère de la sécurité du Mali font leurs études dans les établissements d'enseignement du Ministère de l'intérieure de la Fédération de Russie.

La direction essentielle de la coopération bilatérale reste toujours la coopération militaire et technique: on exécute avec succès le contrat pour la livraison de 4 hélicoptères Mi-35m pour les besoins des FAMA, on discute d’autres projets. Il est aussi à noter que les Ministres de la défense de Russie et du Mali Sergueï Choïgou et Ibrahima Dahirou Dembélé ont signé le 25 juin 2019 en marge du Forum «Armée-2019» l’accord sur la coopération militaire.

Un des évènements importants de la coopération russo-malienne, voués d’élaborer la compréhension commune de la situation dans la région saharo-sahélienne, est devenu la réunion fructueuse du Groupe de travail conjoint sur la lutte contre le terrorisme et contre la criminalité organisée, qui s'est déroulée ce 18 décembre à Moscou.

Nous considérons comme importante l'adhésion du Mali au projet, réalisé par le Comité national antiterroriste de la Russie, de la Banque internationale de données pour la lutte contre le terrorisme.

Dans cette situation bien compliquée pour le Mali, Moscou a l’intention de continuer à renforcer la coopération avec Bamako dans tous les domaines, y compris dans le format multilatéral. En agissant comme le membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, la Russie soutiendra fermement - au sein des Nations unis, ainsi que sur les autres plateformes internationales - les initiatives visant à sauvegarder la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République du Mali.

Sur les terrains internationaux la Russie avance traditionnellement les propositions, qui ont pour le but de contrecarrer l’alimentation du terrorisme dans le domaine idéologique, ainsi qu'en ressources humaines et materielles, notamment en armements.

La Russie partage l’amer et la douleur du peuple malien, suscités par les évènements à Boulikessi et Mondoro, à Indelimane et Tabankort, et elle condamne avec la plus grande fermeté les attaques terroristes, réalisées contre les civils et les forces armées du Mali.

I.Gromyko, Ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali

(Cet article a été publié sur le site web «Malijet» le 18 décembre 2019

https://malijet.com/actualite-politique-au-mali/237137-a-propos-des-approches-de-la-russie-en-matiere-de-lutte-antiterr.html)